COLLÈGE. Une ouverture au monde, pour les élèves.

Erasmus est un programme qui construit des passerelles entre élèves français, italiens et espagnols. Et plus largement à travers le monde. Il bénéficie de fonds européens à hauteur de 50 000 € sur deux ans. Les parents d’élèves étaient réunis au collège Pierre-Fouché pour découvrir ce programme, en présence de Mme Ridar, professeur d’histoire et géographie, coordinatrice du projet, entourée de ses collègues professeurs et de la principale Françoise Billes.

Ce projet s’intitule Architecture médiévale et identité européenne (Amie) : « Il porte sur les architectures majeures du Moyen-Âge qu’elles soient, civiles, politiques ou militaires, explique la principale. Les raisons qui nous ont amenés à monter ce projet sont multiples : nos élèves ont pour la plupart une connaissance superficielle de leurs racines européennes, malgré la richesse patrimoniale dont nous disposons. Nous avons constaté dans nos établissements respectifs une véritable difficulté dans l’apprentissage des langues vivantes. Nous comptons dans nos classes des élèves décrocheurs ».

Et d’ajouter : « Ce projet ouvre sur d’autres cultures. Il travaille sur l’autonomie et la mobilité, soit en tant que futur étudiant ou travailleur du monde, avec les possibilités de travailler au niveau de la planète et c’est important de s’y consacrer assez tôt ».

Le projet regroupe trois établissements scolaires de France, d’Espagne et d’Italie sur 24 mois. Il concerne 122 élèves de 12 et 15 ans. Il s’agit en France de classes de 5e bilangues anglais-espagnol. Ils vont durant deux ans échanger, découvrir, tisser des liens pour apprendre des autres pays et cultures en partageant un programme innovant. Au travers des séjours organisés en Espagne, Italie et en France, les élèves mèneront des activités variées : créations de vidéo, participation à des ateliers, visites, échanges de mails, réalisation d’une maquette… Un projet plurilingue qui souhaite promouvoir au maximum l’expression et la communication entre élèves européens. Le collège Pierre-Fouché est le premier dossier de la région Occitanie. Deux séjours sont déjà programmés en Espagne et en Italie. Deux accueils auront lieu en retour. « C’est lourd en gestion et en suivi des projets, après on compte sur les parents pour l’hébergement. Ils vont aller dans des familles qu’ils recevront ensuite. Le but c’est de leur montrer qu’il y a autre chose ailleurs ».

L’Indépendant