éDUCATION. Visite présidentielle au collège.

La présidente du conseil départemental Hermeline Malherbe est venue à la rencontre de la communauté éducative du collège Pierre-Fouché. Accompagnée par Marie-Pierre Sadourny, vice-présidente en charge des collèges, elle était reçue par le principal Samuel Castillo, la direction, les enseignants, mais encore les représentants des parents d’élèves et les élèves.

Ce moment d’échanges directs a permis d’évoquer tous les sujets sur lesquels le département peut intervenir. La rencontre était précédée d’une visite des derniers travaux réalisés.

C’est ce qu’on appelle prendre le pouls d’un collège qui, au demeurant, vit bien. La présidente a insisté surtout sur l’accompagnement en faveur des établissements en matière de citoyenneté. Elle a parlé d’un futur Parlement des collégiens. Elle compte s’appuyer sur les Conseils de la vie collégienne (CVC) qui existent dans tous les établissements.

Écoute, proximité et confiance

Elle évoquait le Plan départemental d’éducation artistique et culturelle (PDEAC) qui a pour but de réduire les inégalités d’accès à la culture, aux œuvres et aux pratiques culturelles. Des outils à destination des enseignants des collèges dans le cadre de partenariats avec les sites artistiques et culturels du département. Elle insistait sur le fait que le département s’inscrit toujours dans le plan numérique. L’année dernière, les classes de cinquième du collège Pierre-Fouché étaient équipées de tablettes. Cette année ce sont les classes de quatrième.

Dans un cadre plus technique et au travers des échanges, la Vie scolaire a fait remonter les problèmes posés par le flux des véhicules dans la rue du Collège, dans le but de sécuriser les rentrées et les sorties du collège.

Une visite et une politique volontariste en faveur des collèges, qui confortent le travail du collège Pierre-Fouché. « Je suis ravi que la collectivité territorial vienne à la rencontre des usagers, parents, élèves, soulignait Samuel Castillo. Qu’ils se rendent compte de la qualité de vie de ce collège, grâce aux investissements dans la rénovation de l’établissement engagé depuis des années par le conseil départemental. Qu’ils aient vu aussi tous les projets pédagogiques et péri-éducatifs, car il y en a beaucoup ».

Conforter une relation d’écoute, de proximité et de confiance, c’était le but de cette visite.