La directrice des Ateliers de cuisine catalane, Éliane Thibaut-Comelade vient de publier aux éditions Édisud, Ma cuisine catalane. C’est la réédition d’un ouvrage paru il y a 10 ans, qu’elle a complété avec de nombreuses recettes. Cécile Colombo a accompagné ce voyage culinaire de magnifiques illustrations qui confèrent au livre un statut artistique, avec cette page de couverture signée par les Toiles du soleil. « Il s’agit d’une réédition amplifiée. Le premier but c’est de mettre en valeur le territoire qui, géographiquement parlant, est source d’une variété de produits. Dans un périmètre réduit nous avons la plaine, le piémont et la montagne et de ce fait une richesse de produits incroyables. D’où l’importance de ce patrimoine culinaire peu commun, la qualité et l’abondance des produits locaux. J’ai présenté les recettes par saison. Les recettes correspondent, aux traditions, aux fêtes, mais aussi aux évènements familiaux, des créations en fonction des produits. Dans ces recettes, il y a des recettes de travailleurs, de grands bourgeois. J’y ai ajouté aussi les nouveaux produits, comme le foie gras, le kiwi, par exemple », explique Éliane Thibaut-Comelade. Un voyage culinaire de la Côte Vermeille aux Albères, jusqu’à la Cerdagne, en passant par le Vallespir, la Salanque, la plaine du Roussillon, le Conflent. Une réhabilitation de la cuisine catalane qui prend sa place dans les assiettes et dans les esprits, car elle est authentique et saine. « Cette cuisine correspond aux normes diététiques. Les Roussillonnais on été les plus durs à convaincre. À partir de la fin du XIXe et au début du XXe siècle, il n’y avait que la cuisine française. La carte d’un grand restaurant comme La Perdrix en 1912 et 1913 l’atteste. Le Vallespir, le haut Conflent et la Cerdagne ont été les plus conservateurs des recettes traditionnelles. Par exemple l’escudella ne se faisait plus. On avait laissé tomber le chapon farci ».

Un livre plein d’odeurs, de saveurs, de couleurs, une gelée de coings, un « salpiquet de mongetes », la douceur des «panellets»; tout inspire, tout respire le bonheur dans ce livre à offrir à l’occasion des fêtes de fin d’année. Prix : 23 €. www.edisud.com et à la librairie Torcatis. Elle présentera son livre le 16 janvier, lors du prochain atelier.

Cuisine catalane : Au fil des saisons

L’Indépendant