CULTURE. De Jazzèbre à la Providence pour un dimanche.

Le 31e festival Jazzèbre a fait une halte à Ille dimanche 13 octobre, dans le cadre agreste du jardin du Comte.

La formule présentée ne manque pas de fraîcheur, puisque les participants, s’ils le souhaitent, sont invités à rejoindre Ille par les chemins buissonniers et les bords de la Têt, à bicyclette, au départ de Perpignan (à 10 h, au Castillet), du Soler (à 10 h 45, à la gare), en partenariat avec la Casa bicicleta.

La possibilité de visiter le centre ancien leur sera aussi proposée, à 10 h 30, depuis le parking de la Clau (sous l’église), à pied et en musique, accompagnés par la Fanfare du festival, sous la direction de Daniel Malavergne.

Un pique-nique sera organisé à 12 h 45 au jardin du Comte, repas tiré du sac, vin et café offerts.

Après le repas, le public vibrera en partant à la découverte d’un univers étonnant, celui de Jur, groupe éponyme d’une chanteuse catalane et circassienne, au centre d’un cabaret de guingois aux allures de fête foraine et de rêveries poétiques décalées.

Ce groupe a créé avec Julien Vittecoq, la Cridacompany, qui mêle, au sein de spectacles baroques, cirque, danse et performance, songes et frissons.

Une voix poignante rauque fragile, des accents folk et rock, un petit quelque chose de Lhasa, des valses qui tournent dans la tête. Le pique-nique avec le concert est au tarif de 5 € à 12 €.

Un monde poétique passerelle, vers une autre destination, puisqu’à 100 mètres du jardin du Comte se tient jusqu’au dimanche 20 octobre l’exposition-installation de l’artiste catalane Nuria Duran Arana à La Providence. Une exposition charnelle, textile, tactile, sensuelle et poétique, où le public devient acteur.

La Providence, centre catalan d’art vivant, casa Descatllar 7, rue de la Petite-place de l’huile, les vendredis, samedis et dimanches, de 17 h à 20 h et sur rendez-vous : 06 77 45 51 78.

L’Indépendant