CULTURE. Une conférene pour les 80 ans de la Retirada.

Jean Dauriach était l’invité de la médiathèque communautaire à l’occasion du 80e anniversaire de la Retirada. Une conférence argumentée autour de son livre Dans le fracas des camions, publié aux éditions Trabucaire, dans la collection Història. L’ouvrage a obtenu la mention spéciale du jury du prix Méditerranée Roussillon 2014.

Un livre qui raconte un aspect méconnu de la Retirada et des camps de Villeneuve-de-la-Rivière et du Champ de Mars où étaient stockés et réparés ces camions, issus de la défaite, de l’exode de l’armée républicaine.

« Je veux témoigner. Je me considère comme un porteur de mémoire, a expliqué Jean Dauriach. Quand on fait des recherches on connaît une certaine exaltation qui pousse à partager la connaissance ».

Jean Dauriach a dévoilé un pan d’histoire, où le mot fracas évoque la débâcle, cette noria de véhicules qui ont transité dans les deux sens par le Roussillon.

Un sujet ciblé sur lequel l’auteur s’est penché, avec la patience d’un horloger, figeant dans le temps une histoire, dont le Villeneuvois qu’il est, avait une vague idée. « Depuis Villeneuve, j’ai tiré un fil et tout est venu. Le hasard de l’histoire a fait que j’ai rencontré le responsable espagnol du camp Jaime Pallas. Ça a été une révélation ».

Jean Dauriach, le journaliste, s’est complètement investi dans son rôle d’historien, on lui doit aussi Au front et chez nous : le quotidien de la guerre 1914-1918 dans les Pyrénées-Orientales publié aux éditions Trabucaire.

Un quotidien vécu dans les hôpitaux militaires installés à Perpignan et la solidarité qui s’est révélée autour.

Une histoire qui a prolongé sa conférence, révélée ses connaissances et sa passion.

L’Indépendant