visites. L’Hospici se découvre avec un guide.

Les visites guidées de l’Hospici d’Illa attirent un public en quête de vérité et d’histoire. Alain Sanchez guide conférencier et le centre d’art sacré répondent à ces critères. Le lieu est à lui seul une histoire, qui débute à sa fondation au XIIe siècle où il accueillait les pauvres, les malades et les voyageurs. Le bâtiment actuel date des XIIe et XIIIe siècles. Il est composé d’un corps logis unique en son genre qui ouvre sur une chapelle.

« Le but est de faire une action de médiation et de transmission des connaissances sur les œuvres qui ont besoin d’être recontextualisées. On s’est rendu compte que le public était friand des visites guidées et de la médiation humaine, ce qui est plutôt encourageant, explique Alain Sanchez. On sent une curiosité et un intérêt du public pour le patrimoine et ça se manifeste par beaucoup de questions au cours de la visite et après par des échanges ».

Les clefs de la compréhension

Montrer la richesse de ces œuvres romanes et baroques, les protéger, les faire restaurer, plus qu’un musée, l’Hospici est un centre de valorisation. Des œuvres remarquables qui resteraient enfermées dans le clair-obscur des chapelles, ermitages, sous la poussière des sacristies, derrière les portes fermées et le silence des églises. Alain Sanchez est intarissable sur le sujet et sa visite coule comme une source de printemps « Il faut hiérarchiser. S’intéresser à l’histoire exceptionnelle de ce bâtiment, avec ses principales œuvres ». La proximité de la salle Saint-Louis où « voisinent » jusqu’à fin novembre les collections de l’Hospici avec l’exposition consacrée au poète Josep Sebastià Pons et symptomatique des passerelles qui peuvent exister entre l’art, les artistes et les visiteurs. « Pons est un des premiers signataires pour le retour des peintures murales de Casesnoves ». Des peintures qui sont en partie exposées dans la sacristie de l’Hospici.

Le guide-conférencier est le trait d’union. Celui qui met en musique, qui donne les clefs de la compréhension. « Le guide-conférencier c’est d’abord quelqu’un qui fait de la médiation. C’est l’essence même de ce métier. Il faut avoir la vocation ».

Hospici d’Illa – 10, rue de l’Hôpital.
Ouvert jusqu’au samedi 30 novembre de 14 h à 18 h, fermé les mercredis, week-ends et jours fériés. Tél au 04 68 84 83 96 ou au 06 34 99 48 28.

L’Indépendant