La sixième édition de la xicolatada, organisée par les classes bilingues, s’est déroulée à la salle des fêtes. Elle rassemblait les huit classes bilingues de la maternelle au collège, ainsi que les enfants qui font option catalan au collège. Elle a permis, comme chaque année, aux enfants qui apprennent le catalan de se rencontrer, de communiquer, autour de chants de Noël. Jean-Paul Sire avait préparé la fête avec les maîtresses et a accompagné chaque chanson. Les collégiens terminaient le tour de chant, sous la direction de leur professeur de catalan. Les 240 élèves présentaient une danse commune dont la chorégraphie a été créée par Sandrine Traby. C’est la chanson Una lluna a l’aigua, du groupe Txarango, qui était élue pour cette édition. Une chorégraphie pleine de dynamisme et de gaieté, très appréciée aussi bien par le public que par les danseurs. « C’était très émouvant de voir évoluer ces enfants de 4 à 14 ans avec autant de joie », expliquait Elsa Chiari, enseignante à l’école Torcatis.

La xicolatada tant attendue était ensuite servie. Chaque élève ayant apporté sa tasse ou son mug pour déguster le chocolat chaud, réalisé une nouvelle fois par des membres du Casal del Conflent. Cette année exclusivement des femmes : Huguette, Lydia et Martine. Elles ont régalé l’ensemble des participants. « Sans leur aide, cette fête ne pourrait pas exister. Les parents présents ont servi le chocolat », ajoutait Elsa. Un chocolat épais avec un gâteau et de nombreuses moustaches sont brusquement apparues sur les visages juvéniles, qui trahissaient une gourmandise non feinte.

L’Indépendant