TRAVAUX. L’établissement était en chantier.

L’école Pasteur était en chantier pendant les vacances de Toussaint. Mais la ronde des engins de chantier a été interrompue par deux jours de pluie, qui ont compliqué la tâche de l’entreprise Eurovia. Avant de refaire le revêtement, la cour de l’école a été traversée de tranchées afin de raccorder la nouvelle chaudière qui fonctionnera désormais au gaz de ville. Elle remplacera les deux chaudières au fuel. Il a fallu ensuite purger le sol des racines des arbres abattus. « C’est important pour l’avenir explique M. Marty le responsable du chantier. Cela évite que les racines repoussent et fassent remonter l’enrobé. Il ne fallait pas les laisser ».

Des travaux de maçonnerie ont été effectués avec l’entourage des arbres par des bordures en béton de type P1, la remise à niveau des regards d’égout des toilettes. « Nous avons remis à niveau toutes les côtes de la cour vu qu’on rehausse la cour de 5 cm ». Des apports de matériaux ont permis de régler les pentes, avant la pose d’un magnifique enrobé qui facilitera l’accès aux handicapés dans les classes. « La difficulté de ce chantier c’est le délai. Avec les intempéries on a perdu deux jours », souligne le responsable du chantier. Le maire, William Burghoffer, d’ajouter : « C’est un gros chantier, mais c’était un besoin. Pour les enfants et les enseignants ce sera plus fonctionnel. On en a profité pour faire des travaux de peinture sur les clôtures. On a programmé prochainement de refaire les portes des toilettes. C’est une demande du conseil municipal des jeunes ».

L’Indépendant